mini-lifting-visage-tunisie

A quel âge faut-il faire un mini-lifting du visage ?

La médecine anti-âge, tout comme la médecine esthétique proposent aujourd’hui de nombreuses solutions pour rajeunir le visage. Sur le plan chirurgical cependant, l’intervention permettant de réaliser une telle opération de rajeunissement du visage, est le lifting facial. Mais à côté, on nous parle aussi du mini-lifting du visage. Qu’est-ce que c’est ? Et à quel âge faut-il le réaliser ?

Qu’est-ce que le mini-lifting du visage ?

A cette question, deux réponses se font entendre. D’une part, il y a ceux qui soutiennent qu’il s’agit d’une intervention dédiée aux personnes qui présentent un relâchement modéré du visage. Il faut savoir en effet, que le lifting du visage traite du relâchement de la peau du visage, qui dès lors présente un excès cutané. L’objectif étant d’enlever cette peau excédentaire afin de retendre la peau saine restante sur le visage pour le rajeunir.

Il y a d’autre part, ceux qui pensent que le degré de la ptose du visage n’est pas important pour envisager un mini-lifting facial. Mais que sa nécessité est commandée par le souci de corriger uniquement certaines anomalies spécifiques du visage. Dans ce sens, on oppose nécessairement le mini-lifting facial ou lifting complet du visage. Mais n’existe-t-il pas un lifting frontal, un lifting temporal et bien d’autres interventions spécifiques de correction des imperfections du visage ?

mini-lifting-visage-tunisie

Un mini-lifting à 40 ou 50 ans seulement ?

Dès lors, il s’avère que le critère déterminant d’un mini-lifting est bien l’âge si l’on s’en tient à cette seconde approche. On situe à cet effet la réalisation d’un mini-lifting entre 40 et 50 ans. Parce qu’on estime que dans cette tranche d’âge, les effets du vieillissement ne sont pas encore assez importants. Le plus souvent, le relâchement du visage concerne à cet âge, uniquement l’ovale du visage, donc les bajoues. Ce qui fait dire que le mini-lifting facial a pour but uniquement de rafraîchir le visage et de restituer à la peau sa tonicité.

Donc, dans la mesure où l’affaissement du visage est modéré entre 40 et 50 ans, et que le décollement de la peau n’est pas aussi important que pour un lifting cervico-facial, on en vient à conclure que le lifting doux (autre nom du mini-lifting) est réservé à une certaine catégorie de patients.

Aucune limite d’âge pour le mini-lifting

Mais seulement, dans les faits, il n’y a aucune restriction en termes d’âge pour bénéficier d’un mini-lifting. Que ce soit à 30, 40, 50, 60 ou 70 ans, ce qui est important pour une meilleure indication à cette chirurgie du visage, c’est la maturité de la peau et son degré d’affaissement.

Certes, le visage d’une personne de 30 ans et d’une autre de 70 ans, ne saurait être pareil. Mais n’y a-t-il pas des personnes qui physiquement ne font pas leur âge ? Tout est fonction de l’entretien de la peau. Une peau négligée vieillit plus rapidement, qu’une peau bien soignée.

C’est donc davantage dans la technique chirurgicale que la distinction se fera entre le mini-lifting et le lifting du visage. C’est plus dans le degré d’affaissement cutané que son indication se fera que dans l’âge du patient.